¤ En ce moment, LIVRAISON OFFERTE sans minimum d'achat avec le code HAPPYDOGGY ¤
Chien aveugle test

La cécité existe aussi chez nos animaux :

Quel test pur savoir si mon chien est aveugle ?
Stop, ne faites pas de test avec une friandise. Logique me direz-vous ! Sachez cependant, que nous sommes tombés sur un « professionnel » qui en a réalisé un à base de friandises et de grands gestes pour nous démontrer que Junior ne perdait pas sa vue (heureusement nous en avons changé depuis !).

Afin de déterminer si votre chien perd la vue, il y a quelques signes qui ne trompent pas :
Il sniffe les sols plus que d’habitude,
il joue différemment, ne retrouve pas forcément sa balle,
à des craintes qu’il n’avait pas précédemment (comme descendre ou monter les escaliers).

Mais du coup quel test pour vérifier si mon chien est aveugle ?
Positionnez votre chien sur une table, calmez-le et rassurez-le.
Mettez votre main devant son œil gauche puis son œil droit et faites des mouvements TRES légers d’avant en arrière (il ne faut pas que vous touchiez ses cils au risque de fausser l’expérience).
Si votre boule de poils ne cligne pas des yeux, il y a de forts risques qu’il ait perdu la vue.

En cas de doute, il est fortement recommandé de contacter votre vétérinaire, en urgence.
Il existe des ophtalmologues pour animaux qui pourront réaliser un diagnostic précis (ils sont rares en France). Ils réaliseront d’autres tests afin de vérifier si votre Doggy est aveugle ou non.

Les problèmes de vue sont, tout comme pour l’humain, divers et variés. Nous ne souhaitons pas entrer ici dans le détail des maladies des yeux. Vous trouverez une multitudes d’articles scientifiques sur internet : glaucome, conjonctivite, blépharite, atrophie de la rétine, …
Mais nous souhaitons vous apporter notre témoignage sur une dure épreuve de la vie.

Notre histoire :
Junior a perdu sa vue progressivement, malheureusement nous ne l’avons pas vu venir.
Un matin, nous terminions la ballade et au moment de lui enlever son harnais, Junior a commencé à avoir les yeux qui tournoyaient comme s’il avait des convulsions.
Effrayée, je l’ai tout de suite portée sur le balcon afin qu’il puisse avoir de l’air frais. En 20 secondes tout était passé et il allait à nouveau très bien (du moins il avait l’air !).

Quelques temps après, lorsque l’on jouait à la balle, il ne la repérait pas systématiquement. C’est à ce moment que nous avons consulté le fameux « professionnel » qui nous a rassuré (celui avec le test à base de friandises pour vérifier que le chien n’est pas aveugle), Junior voyait très bien.

Quelques mois après, un soir, alors que Junior montait généralement les escaliers sans problème, il est resté bloqué et semblait apeuré. Nous l’avons rassuré, et une fois dans l’appartement, son comportement avait changé. Il reniflait le sol de l’appartement à outrance, chose qu’il ne faisait jamais, et se déplaçait doucement.
Junior a généralement un tempérament joyeux, il ne montre pas qu’il souffre ou qu’il est en difficulté.

Nous avions tout de même une idée de ce qui nous attendait. Ni une ni deux, les recherches ont démarré. Nous avons découvert qu’il existait uniquement 26 spécialistes de l’ophtalmologie vétérinaire en France, dont un en Alsace, à Strasbourg : Thierry Azoulay de la clinique vétérinaire des Halles.
Dès le lendemain, nous avons contacté la clinique qui nous a reçu en urgence.
Le verdict est tombé, Junior était aveugle, il souffrait d’un décollement de la rétine. Et c’est ce jour que j’ai su que le roulement de ses yeux après la ballade était le moment où il a été touché par cette maladie !

Nous avions la possibilité de l’opérer mais la décision devait être prise rapidement. En effet, les opérations doivent se réaliser très rapidement car les nerfs optiques meurent en quelques heures.
Le chirurgien était clair, il se peut que l’opération ne fonctionne pas. Allez nous tentons ! D’abord un œil, puis l’autre.

Malheureusement les yeux de Junior étaient très abîmés, et l’opération avait très peu de chance de tenir.
En effet, cela n’a pas duré, les sutures n’ont pas tenu et Junior n’a donc pas retrouvé la vue.

Mais le calvaire ne faisait que commencer. Un des deux yeux n’a pas réussi à évacuer la pression malgré tous les soins apportés pendant plusieurs semaines. Le chirurgien a donc dû procéder à une ablation. Ce professionnel de la santé a opté pour la pause d’une prothèse, plus facile à accepter pour le chien … et pour le maître.

Cela a été un mois de soins très difficiles. Junior n’a pas supporté tous les médicaments, ne voulait plus se nourrir, était apeuré et n’avait plus de vie. C’était compliqué pour nous de le voir ainsi, il dépérissait au fil des jours.
Il fallait allier les dépôts journaliers à la clinique, les nuits de sommeil réduites car nous dormions au sol avec lui afin de pouvoir être là s’il en avait besoin, et le plus dur est de ne pas savoir si l’état de notre boule de poils d’amour allait s’améliorer.

Heureusement, l’ensemble du personnel de la clinique vétérinaire des Halles a toujours été aux petits soins avec Junior, ils étaient à notre écoute et suivaient Junior à tout heure du jour et de la nuit.

Aujourd’hui, 16 mois après l’opération, Junior va mieux, il a réappris à marcher, à monter et descendre les escaliers, monter et descendre un trottoir, à mordiller un bâton, à jouer et commence même à courir sans laisse.
Junior n’a jamais vraiment montré sa souffrance ! Il a fallu accepter ce moment, que finalement on n’accepte jamais, on apprend simplement à vivre avec !

Il ne pourra plus jamais observer les gens comme il adorait tant le faire, il ne pourra pas de sitôt faire le foufou en courant dans tous les sens, il ne pourra plus s’amuser à courir dans le couloir de notre appartement après sa balle.
Mais cette épreuve nous aura renforcé. Il a une confiance aveugle en nous et nous le câlinons encore plus qu’avant.

Si vous traversez cette épreuve et que vous avez besoin d’échanger, contactez-nous !
Nous sommes passés par là et nous nous ferons un plaisir de vous partager précisément nos astuces.

Partagez :

Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de conseils ?

Apprendre la propreté à son chiot

Apprendre la propreté à son chiot

Saviez-vous que l’apprentissage de la propreté à son chiot est le point qui fait le plus peur aux futurs propriétaires ?

Hydratation chien

Bien hydrater son chien

Notre animal domestique a besoin d’être hydraté afin qu’il soit en pleine forme …

You cannot copy content of this page, Copywriting is prohibited.
Retour haut de page